Rechercher

Que ta volonté soit faite

Et SI à cause de la peur vous deveniez un obstacle de la réalisation du plan de Dieu dans la vie d’autrui? 

Rappel : mon partage n’est pour effrayer personne donc chers parents ou futurs parents pardon n’achetez pas la peur pour rien. 

Ceux qui lisent la Bible normalement ne prendrons rien de façon malveillante ici. 


Je constate déjà depuis qu’on est allergique à la pensée de la mort pourtant elle est devenue notre plus que quotidien et même c’est une norme qui va de pair avec la vie. 


Beaucoup quand ils ont pas d’enfants disent à Dieu : Seigneur si tu me donnes l’enfant il te servira (en réduisant la notion de service à Dieu à la fonction de pasteurs oubliant que le pasteur n’est que berger d’un troupeau il n’en est pas le maître). Dans la même notion de service, le parent se dit que son enfant devient alors instantanement immortel et pour certains le moindre bobo est une attaque du diable. Et oui c’est terrible mais aucun parent n’envisage la mort de son enfant pourtant plusieurs connaîtrons cette fin de facon "douce, soudaine ou brutale et violente". Certains parents ont des rêves (qui ne dependent que de leur vision et) qu’ils collent sur la vie de leur enfant leur faisant croire que c’est leur destinée alors que l’âme de l’enfant aspire à autre chose qu’il a reçu avant d’être dans le sein de sa mère par son créateur. Du coup beaucoup de parents sont frustrés quand l’enfant devient médecin pour sauver des vies alors que pour eux être pasteurs c’est la seule carrière légitime pour servir Dieu. Si dans son domaine il se spécialise alors en gynécologie "mais quel sacrilège! l’antre du péché originel « le vagin de la femme » oubliant que le gynécologue a une autre aspiration comme guérir les infections de la cavité vaginale/utérine qui des fois peut empêcher l’enfantement. Ou encore qu'il est appelé aréparer les femmes comme le Dr Denis MUKWEGE dont la vocation semble etre la réparation des femmes victimes d'agressions sexuelles. Mais bon c’est le sexe féminin c’est pas là que l’humanité a sombré dans le péché on ne peut y penser que de facon perverse ou pour procréer bref...  



Dr Denis Mukwege - L'homme qui reparait les femmes

Nous avons tous lu dans les écrits qu’à un moment petit Jésus a dit à sa mère Marie « femme qu’y a-t-il entre toi et moi? Ne sais tu pas que je suis venu m’occuper des affaire de mon père? » (en parlant de Dieu. Marie a certainement dû se dire «  c’est à moi que tu parle comme ça? Moi ta mère?! Quel impoli »).

Bon là il s'agit de Jésus et on y voit un acte de foi et d'héroïsme dans son action. On béni l'enfant imperturbable face à la grosse mission du salut de l'humanité qui repose sur lui. On loue cela parce qu'on connait la fin de l'histoire alors ma question est la suivante : lorsqu'un enfant s'exprime devrait-il toujours se censuré devant son parent qui n'aura pas compris que certaines choses n'ont rien à voir avec eux? Ne devrait il pas dire cela si c’est le cas parce que son parent sera choqué de réalisé qu’il a une façon différente de penser que lui/elle?  Pour remettre dans le contexte. Jesus (l’enfant) savait que plus grand il mourrait sur La Croix. Donc son destin était bien de mourir il me semble ou juste parce que sa mère est sa mère il ne devait pas continuer la mission? Ce que je veux dire est qu’on dirait que chacun est fière d’être le parents de quelqu’un de célèbre surtout quand cette célébrité entraine les avantages liés à la popularité et souvent de façon futile et sans danger. 

Thomas Sakara - 1949-1987

La mère de Thomas Sankara n’était-elle pas « bénie » d’avoir porté en son sein un homme tel que lui dont la vie a servit pour l’émancipation de son peuple et l’éveil des consciences des autres? 

Je pense que accepter la volonté de Dieu serait aussi de continuer de dire « que ta volonté soit faite » en étant attentive à tout sans vouloir modifier la destinée d’un enfant selon notre point de vue parce qu'on l'estimerait "risqué" déjà en tant que femme noire exister est déjà un risque permanent. 


Vous savez? les guerriers libérateurs de leur peuple ont été bébés un jour et peut-être qu’ils étaient déjà anti injustice dans leur réaction mais "on" (l'adulte parent) a jugé utile de « briser leur caractère » qualifié d’insolence alors que leur traits de caractère sans peur pour certains des enfants les dispose déjà à accéder à leur mission de vie sur terre. Beaucoup de petit garçon aiment la cuisine très tôt mais comme jouer à la dînette « c’est pour les filles » ont leur impose les fusils « ça c’est pour les vrais mecs » sans se rendre compte qu’on normalise les armes et la mort ou le droit de tuer pour jouer dans leur esprit. Et un jour on mettra la faute sur les fréquentations. Alors qu’il aura probalement se lancer dans une carrière de étoilé mais c’était pas assez viril de jouer avec une casserole quand on a un zizi. 

Je m’égare mais certains enfants ont un destin plus grand que leur parents ou que la conception de la vie qu’on pense avoir pour eux. Et plutot on le réalise moins on les oppresse au lieu de les accompagner à vivre cette mission de la façon la plus saine et consciente qui soit.

Marie n’était que Marie elle n'a d'après les écrits biblique aucun attrait céleste autre que le fait d'avoir été choisie pour porter le messie en elle. Et autant vierge qu’elle l’était ce n’était pas elle « l’élue » pour La Croix mais son fils, cet ex bébé qui lui a dit un jour "femme qu'y a t-il entre toi et moi?". Quelle fin littéralement tragique hein faire tant de miracle et mourrir comme le plus grand des impies lui le Saint. Mais c’était la volonté de Dieu (ps je n’invite pas quelqu’un à me dire Jesus/Marie n’existe pas ou existe c’est pas le sujet et apprenez à entendre ce que autrui dit simplement).

En tant que parents par procuration, au lieu de normaliser plus la peur de la mort qu’il ne faille. Peut-on mettre en place un accompagnement conscient dans la vie des enfants que nous avons le privilège d’avoir afin qu’ils puissent véritablement vivre LEUR PLAN de vie et ainsi réellement partir « en paix de l’âme » quand l’heure sonnera? Tout comme pour nous hein nous savons que nous mourrons et que l’amour que les gens ont pour nous n’y changera rien nos jours à tous sont comptés. Allons nous vouloir les vivre la vie durant le temps imparti ou continuer de « vivre » la peur? On ne veut pas parler de la mort mais les gars elle fait partie de la vie. Et je pense que la vie est un cadeau dont on jouir pleinement si on a le privilège de vivre ce qu’on doit vivre durant le temps qui nous est imparti.


Je pense que Jesus, ne regrette pas son parcours il aurait probablement vivre plus longtemps (je suppose) mais voila sa mission est fini a 33 ans et il a meme pu revenir par la ressurection et repartir. Vu le salut qui y est attaché pensons nous qu'il aurait fallut qu'il reste dans le cadre de sa mère? ou qu'il ne passe jamais à la croix parce que c'est dangereux. Je pense que Sankara non plus ne regrette sa vie aussi brève a t-elle durée, Rosa Parks non plus. Et je pense que nous devrons en faire autant et accepter que certains parmi nous feront parti de ceux là qui auront de vrai challenge à remporter et que ça serait se battre contre Dieu que d’empêcher leur éclosions parce que « pour nous » c’est « trop dangereux. Dans tout les cas si nous ne sommes pas appelé à aller à un endroit ça sera forcément dangereux. Mais certains sont appelés et envoyé sur terre pour une mission plus grande qu’être l’enfant d’autrui peu importe le temps de sa durée de vie. C’est aussi ça jouir du temps et faire que chaque instant compte car on ne sait quand autrui partira...





C'etait ma reflexion ce matin car la vie, personne ne la maitrise. La mort non plus mais entre les 2 il y a des choses à réaliser alors jouissons-en en nous instruisant et en nous inspirant du parcours des uns et celui des autres.

Ameliorons notre quotidien en prenant soin de nous.


C'était moi.   

Posts récents

Voir tout

Ne ratez aucune de mes actualités

  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • Spotify - Cercle blanc
  • SoundCloud - Cercle blanc

Retrouvez moi sur :

©2020 Site réalisé par Philomène Mongo