Rechercher

Mariée à tout prix

Reflexion (oui il s’en passe des choses dans ma tête et je réfléchis pour anticiper sur l’éducation de mes enfants plus tard… 🤔)

On vit dans un monde où la norme est de tout attendre et espérer d’autrui quoi que de soi sans rien remettre en question et surtout pas « soi ». Notre vie semble n’avoir de sens qu’au travers le regard de l’autre ou des autres. Nous sommes habitués à « donner sans rien attendre en retour » parce que ça semble être ça l’humilité normé dans un sens, et dans l’autre certains sont habitués à « attendre qu’on leur donne » parce que c’est la mission de l’autre en venant dans sa vie. Pour beaucoup de femmes, dès l’enfance, nous sommes formatées et conditionnées à devoir être « Choisie par quelqu’un » pour devenir « quelqu’un » via quelqu’un d’autre que soi selon les normes de la société. C’est « normal ». Au mieux on est façonné pour être l’épouse d’un homme de tel classe sociale ou religieuse. Et au pire quand l’âge passe et qu’on a pas l’enfant tant que on a fini par être la choisie d’un « homme » (même si il te tabasse derrière la porte tant que tu es mariée tout va bien, rien n’est parfait tu dois supporter). Si le monsieur est riche (financièrement) tu es là pour son argent. Si il est pauvre (tu es son aide pour qu’il soit riche) afin que demain on dise de toi que derrière chaque grand homme se cache une femme. Tu es madame de, ou l’enfant de, etc mais dans tout ça tu n’es jamais toi. Et quand tu oses juste vouloir agir par toi ou pour toi soit tu es égoïste, une femme folle, ou insoumises (dans tout ça madame proverbe 31 était une boss lady et ça ne semblait pas déranger son mari qui bénéficiait de sa notoriété au verset 23…). Elle est elle.

Je vois beaucoup de post sur comment être une bonne épouse après le confinement pour les célibataires. Je vois les uns faire des listes de ce que les autres devraient remplir pour être des « Elue » pour d’autres qui ne sont ni l’un ni l’autre. Mais je ne vois personne encourager chacun, homme et femme à se guérir se rencontrer afin de savoir exactement ce que l’un ou l’autre veut pour éviter d’épouser un chaton à qui on collera une destinée de Lion, ou encore de voir des moineaux se mettre en couple avec des éléphants en se demandant pourquoi l’enfant qui naît n’est pas pleinement moineau ou éléphant selon la destinée de chacun.

Personne ne veut faire face à soi, personne ne veut se guérir pour éviter de cumuler les échecs sentimentaux ou briser la vie des autres en rejetant de faire face à ces maux… En tout cas pendant que vous vous alignez pour être la prochaine « choisie » d’autrui, je vais juste vous rappeler que quand le gars dit : veux-tu m’épouser? C’est toi qui répond : oui je le veux! Donc la faveur c’est toi! Le choix c’est toi qui le fait! Parce que je vais pas forcément sauter de joie si on me demande l’autorisation de porter mes escarpins mais si je saute de joie c’est parce que je sais que la personne à qui je donnerais mes escarpins saura en prendre soin et les aimeras comme je les aimes… Au delà de toutes choses, il est inutile de préciser que je ne fais pas l’apologie de ne pas écouter les conseils ça ne sera pas sage! Mais découvrez vous! Le cadeau de l’autre c’est vous tout comme l’autre sera le vôtre dont il faudra en prendre soin. Et être madame autrui n’est pas forcément le rêve de tout le monde et ça n’enlève rien à la virilité ou intégrité de la personne. Beaucoup de célibataires vivent leur vie en équilibre et guérit de toutes dépendances affectives (il faut que je sois mariée à tout prix). Perso, malgré ce que je sais je suis ravie de n’avoir pas été mariée avant de m’être rencontrée. Maintenant je connais encore plus ma valeur ajoutée.

Ton partenaire de vie peut très bien être lui pendant que tu es toi et qu’ensemble vous bâtissez une maison et une vie de couple solide. C’est mon point de vue. Je n’ai pas dis « ne vous mariez pas ». J’ai dis vivez votre vie, découvrez vous individuellement avant de fusionner d’un commun accord et laissez l’agenda divin se mettre en place selon la destinée qu’il a pour vous. Beaucoup de « mariés trop tôt » vous le confirmeront… L’union à 2 c’est bien mais si chacun des 2 se connaît et qu’ensemble ils décident de faire 1 sans vices cachés et sans tabou c’est encore mieux. Soyons tous le meilleur cadeau de soi avant de se prêter à l’autre en décidant de se rencontrer, se faire face et se guérir, pour un meilleur « Nous 1 a 2 ». Chère femme, soeur, fille, etc avant de décider d’être madame quelqu’un, tata Philo te dira d’être d’abord toi. La priorité c’est toi. Parce que tu ne peux pas aimer ton prochain COMME TOI MÊME si tu ne sais même pas comment t’aimer ou que tu as de la valeur avec ou sans l’opinion d’autrui sur toi. Je dis souvent « on t’achète comme tu te vends » et j’etais la championne du low-cost en estime de soi. Mais depuis j’ai grandi, je me suis rencontré, j’ai mis de l’or dans mes blessures j’ai fait une ablation de mes trauma je n’ai pas attendu qu’autrui vienne me choisir pour ça. C’est un peu comme si j’attends de recevoir pour faire le ménage alors que si je prends de l’avance je n’aurais pas d’autre choix que de CHILLER. Donc j’ai avancer le travail sur moi et depuis je vie une belle histoire d’amour avec moi. Futur Bae n’a rien à faire bon il peut débarrasser la table et mettre les couvert dans le lave-vaisselle… Pour dire que je ne m’attends pas AU FILS DE QUELQU’UN pour poser mes maux sur lui en lui donnant pour challenge de me prouver qu’il est garçon en ME SAUVANT DE MOI MÊME… Si il aide c’est bien mais si je m’aide POUR MOI c’est toujours le plus mieux pour nous 2.

On ne change pas pour quelqu’un mais l’amour pure transforme chacun en une meilleure version pour le bonheur de soi partagé avec l’autre. C’est ce que je pense… 😘

#amour #Celibat #mariage #soi

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout