Rechercher

Le principe de la justification par la foi. Abraham

Après ces événements, la parole de l’Éternel fut adressée à Abram dans une vision, et il dit: Abram, ne crains point; je suis ton bouclier, et ta récompense sera très grande. Abram répondit: Seigneur Éternel, que me donneras-tu? Je m’en vais sans enfants; et l’héritier de ma maison, c’est Éliézer de Damas. Et Abram dit: Voici, tu ne m’as pas donné de postérité, et celui qui est né dans ma maison sera mon héritier. Alors la parole de l’Éternel lui fut adressée ainsi: Ce n’est pas lui qui sera ton héritier, mais c’est celui qui sortira de tes entrailles qui sera ton héritier. Et après l’avoir conduit dehors, il dit: Regarde vers le ciel, et compte les étoiles, si tu peux les compter. Et il lui dit: Telle sera ta postérité. Abram eut confiance en l’Éternel, qui le lui imputa à justice. L’Éternel lui dit encore: Je suis l’Éternel, qui t’ai fait sortir d’Ur en Chaldée, pour te donner en possession ce pays. Abram répondit: Seigneur Éternel, à quoi connaîtrai-je que je le posséderai? Et l’Éternel lui dit: Prends une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et une jeune colombe. Abram prit tous ces animaux, les coupa par le milieu, et mit chaque morceau l’un vis-à-vis de l’autre; mais il ne partagea point les oiseaux. Les oiseaux de proie s’abattirent sur les cadavres; et Abram les chassa. Au coucher du soleil, un profond sommeil tomba sur Abram; et voici, une frayeur et une grande obscurité vinrent l’assaillir. Et l’Éternel dit à Abram: Sache que tes descendants seront étrangers dans un pays qui ne sera point à eux; ils y seront asservis, et on les opprimera pendant quatre cents ans. Mais je jugerai la nation à laquelle ils seront asservis, et ils sortiront ensuite avec de grandes richesses. Toi, tu iras en paix vers tes pères, tu seras enterré après une heureuse vieillesse. A la quatrième génération, ils reviendront ici; car l’iniquité des Amoréens n’est pas encore à son comble. Quand le soleil fut couché, il y eut une obscurité profonde; et voici, ce fut une fournaise fumante, et des flammes passèrent entre les animaux partagés. En ce jour-là, l’Éternel fit alliance avec Abram, et dit: Je donne ce pays à ta postérité, depuis le fleuve d’Égypte jusqu’au grand fleuve, au fleuve d’Euphrate, le pays des Kéniens, des Keniziens, des Kadmoniens, des Héthiens, des Phéréziens, des Rephaïm, des Amoréens, des Cananéens, des Guirgasiens et des Jébusiens. (Genèse 15:1-21)

Le principe de la justification par la foi.

L’enseignement central des écritures “le juste vivra par la foi” notre salut est assurée en Jésus non pas par des œuvres accomplis mais sur la foi en Jésus-Christ.

Abram eut confiance en l’Éternel, qui le lui imputa à justice. (Genèse 15:6)

C’est sur la base de la foi que Abraham est appelé Père des croyants.

“Imputer” appartient au vocabulaire juridique et commercial = mettre au compte de quelqu’un. LA JUSTICE DE DIEU A ÉTÉ MISE SUR LE COMPTE D’ABRAHAM SUR LE FAIT DE SA FOI DIEU A DÉCLARÉ ABRAHAM JUSTE A CES YEUX.

En effet, ce n’est pas par la loi que l’héritage du monde a été promis à Abraham ou à sa postérité, c’est par la justice de la foi. Car, si les héritiers le sont par la loi, la foi est vaine, et la promesse est anéantie, parce que la loi produit la colère, et que là où il n’y a point de loi il n’y a point non plus de transgression. C’est pourquoi les héritiers le sont par la foi, pour que ce soit par grâce, afin que la promesse soit assurée à toute la postérité, non seulement à celle qui est sous la loi, mais aussi à celle qui a la foi d’Abraham, notre père à tous, selon qu’il est écrit: Je t’ai établi père d’un grand nombre de nations. Il est notre père devant celui auquel il a cru, Dieu, qui donne la vie aux morts, et qui appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient. Espérant contre toute espérance, il crut, en sorte qu’il devint père d’un grand nombre de nations, selon ce qui lui avait été dit: Telle sera ta postérité. Et, sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu’il avait près de cent ans, et que Sara n’était plus en état d’avoir des enfants. Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu, et ayant la pleine conviction que ce qu’il promet il peut aussi l’accomplir. C’est pourquoi cela lui fut imputé à justice. Mais ce n’est pas à cause de lui seul qu’il est écrit que cela lui fut imputé; c’est encore à cause de nous, à qui cela sera imputé, à nous qui croyons en celui qui a ressuscité des morts Jésus notre Seigneur, lequel a été livré pour nos offenses, et est ressuscité pour notre justification. (Romains 4:13-25)

La foi d’Abraham a consister a croire que l’impossible peut être possible car de son vielle âge il était impossible que de leur vieux corps puissent naître un enfant! A cause de sa foi Dieu l’a considéré et considéré comme étant parfaitement juste au yeux de Dieu. De cette même manière nous aussi nous pouvons être déclaré juste par la foi en Jésus-Christ

Par Jesus en effet lorsque nous nous confions a sa grâce il s’effectue un double transfert : – Jésus a pris sur la croix notre péché et – il met sur notre compte SA JUSTICE

Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. (2 Corinthiens 5:21)

A la place du péché qu’il a pris il nous a communiqué sa justice afin que nous devenions JUSTICE DE DIEU.

Du début a la fin on est sauvé par la foi!

Je ne suis pas sauvé parce que je lis la bible tout les matin! Ni parce que je suis missionnaire, ni parce que je jeune, ni parce que je témoigne la parole de Dieu mais je suis sauvée parce que JÉSUS M’A JUSTIFIÉ!

Cette justification qu’on a reçu ne peut pas être un prétexte pour continuer de vivre dans le péché.

Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde? Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché? Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés? Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. (Romains 6:1-4 LSG)

A la justification Dieu rajoute la régénération. Quand on se converti à Jésus par le baptême (mort en Jesus) Dieu nous revêt d’une nouvelle nature en Jésus (régénération résurrection).

Abram prit tous ces animaux, les coupa par le milieu, et mit chaque morceau l’un vis-à-vis de l’autre; mais il ne partagea point les oiseaux. . (Genèse 15:10 )

A l’époque c’est ainsi qu’on scellait un contrat. Si tu brises l’alliance il t’arrivera ce qui est arrive aux animaux.

Mais remarquez que Dieu seul passe entré les animaux! Dieu seul scelle l’alliance du don de la grâce et sa bénédiction. C’est DIEU QUI DONNE! C’est lui qui a fait la promesse c’est lui qui la tient lui qui l’accomplira. Isaac est né, Israël s’est emparé du pays promis et de la descendance d’Abraham est né Jésus le sauveur du monde! Abraham n’a certainement pas saisi tout ça mais Dieu a accompli sa parole.

Les oiseaux de proie s’abattirent sur les cadavres; et Abram les chassa. (Genèse 15:11)

On peut y voir la représentation symbolique de tout ce qui peut annuler ou nous faire douter de la promesse de l’ETERNEL DANS NOTRE VIE nous faisant croire qu’on a mal comprit! CHASSE LES VAUTOURS QUI VEULENT ASSAILLIR NOTRE ESPRIT POUR VOLER LA PAROLE QUE L’ÉTERNEL T’A FAIT MÊME SI ELLE TARDE OU QUE TU NE LA VOIS PAS ELLE EST CERTAINE ET VÉRITABLE.

Les délais de Dieu ne sont jamais du retard! Il ne tarde pas dans l’accomplissement de ces promesses comme certains le croient! Avant l’heure c’est pas l’heure et quand c’est l’heure c’est l’heure.

Pendant 400 ans ils allaient être esclave. La famille de Joseph en Égypte y sont aller a 75 et se sont multiplier en 400.

Et l’Éternel dit à Abram: Sache que tes descendants seront étrangers dans un pays qui ne sera point à eux; ils y seront asservis, et on les opprimera pendant quatre cents ans. Mais je jugerai la nation à laquelle ils seront asservis, et ils sortiront ensuite avec de grandes richesses. A la quatrième génération, ils reviendront ici; car l’iniquité des Amoréens n’est pas encore à son comble. (Genèse 15:13, 14, 16)

On connaît Dieu aussi et surtout au travers des difficulté par lesquels il nous fait passé c’est la qu’on découvre qu’il est fidèle.

Dans la détresse on invoque Dieu de tout son cœur.

A la quatrième génération, ils reviendront ici; car l’iniquité des Amoréens n’est pas encore à son comble. (Genèse 15:16)

Pendant 400 ans Dieu a user de patience envers les Amoreens car il voulai leur faire grâce.

Le juste vivra par la foi. Tant que nous restons par la foi dans l’œuvre de Christ cette justification nous est acquise. Il n’en demeure pas moins que lorsque le Saint-Esprit nous révèle le manquement a notre rôle de chrétien, il faut se repentir. Que notre foi en Jésus demeure éternellement car c’est Dieu qui a promit et qui accomplit sa promesse au nom de Jésus-Christ

Ps: pour l’étude complète sur Abraham suivez le lien suivant : http://filledejesusmonsauveur.wordpress.com/2013/09/18/etude-sur-abraham/


#Jésus #espérance #Dieu #foi #confiance

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Ne ratez aucune de mes actualités

  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • Spotify - Cercle blanc
  • SoundCloud - Cercle blanc

Retrouvez moi sur :

©2020 Site réalisé par Philomène Mongo