Rechercher

La bénédiction de Dieu dans nos vies – Didier Arnaud

Le début d’une année nouvelle, c’est l’occasion de se souhaiter les uns aux autres plein de belles choses ; et la meilleure des choses qui puisse nous arriver c’est d’avoir la bénédiction de Dieu. Elle revêt deux aspects : le bien que Dieu peut faire dans notre quotidien, mais aussi l’approbation de Dieu sur nos vies et en vérité c’est certainement ce deuxième aspect qui est le plus essentiel pour nous !

© Photographe Coloroftime – Istockphoto.com Luc 24 : 50-53 50 Il les conduisit jusque vers Béthanie, et, ayant levé les mains, il les bénit. 51 Pendant qu’il les bénissait, il se sépara d’eux, et fut enlevé au ciel. 52 Pour eux, après l’avoir adoré, ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie; 53 et ils étaient continuellement dans le temple, louant et bénissant Dieu.Réduire

Dans ce texte, il est question de bénédiction, Jésus bénit. Plus qu’un geste il y a là la transmission de quelque chose de bon ! Ainsi, malgré la séparation, malgré le fait qu’ils ne le verront plus ils sont dans une grande joie et rendent gloire à Dieu. En Jésus, notre Père veut nous communiquer de bonnes choses… la vie n’est pas toujours facile… nos erreurs, les erreurs des autres ont généré tant de blessures, de souffrances… Heureusement, Jésus est là et il nous dit : je veux vous bénir… je veux que les choses changent, je veux changer le malheur en bonheur. Etre bénit de Dieu c’est trouver la joie profonde et durable.

Le premier miracle dans le ministère terrestre de Jésus a eu lieu à Cana à l’occasion d’un mariage. C’est un commencement pour Jésus et aussi pour ce couple : le commencement de quelque chose de nouveau, de précieux. Une vie, une famille, à bâtir c’est important, ce n’est pas évidant !

Jean 2 : 1-11 1 Trois jours après, il y eut des noces à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là, 2 et Jésus fut aussi invité aux noces avec ses disciples. 3 Le vin ayant manqué, la mère de Jésus lui dit : Ils n’ont plus de vin. 4 Jésus lui répondit : Femme, qu’y a-t-il entre moi et toi ? Mon heure n’est pas encore venue. 5 Sa mère dit aux serviteurs : Faites ce qu’il vous dira. 6 Or, il y avait là six vases de pierre, destinés aux purifications des Juifs, et contenant chacun deux ou trois mesures. 7 Jésus leur dit : Remplissez d’eau ces vases. Et ils les remplirent jusqu’au bord. 8 Puisez maintenant, leur dit-il, et portez-en à l’ordonnateur du repas. Et ils en portèrent. 9 Quand l’ordonnateur du repas eut goûté l’eau changée en vin,-ne sachant d’où venait ce vin, tandis que les serviteurs, qui avaient puisé l’eau, le savaient bien,-il appela l’époux, 10 et lui dit : Tout homme sert d’abord le bon vin, puis le moins bon après qu’on s’est enivré; toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à présent. 11 Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des miracles que fit Jésus. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.Réduire

Jésus est là au départ de cette vie de couple et la bénédiction est avec lui, pour ce jour là mais aussi certainement pour la suite. Puisse-t-il être présent, associé, au début de tous nos projets…

Jésus est là parce qu’on l’a invité. Il n’a pas été imposé, il ne s’est pas imposé…il est l’invité des mariés. C’est une bonne chose que d’inviter Jésus… (beaucoup trop de personnes ont tendance à l’éviter). Inviter Jésus aux commencements de nos projets de vie. L’inviter dans le sens de lui soumettre, de l’associer à ces projets. Réaliser que nous avons besoin de lui, sans lui rien de véritablement bon ne peut se produire dans nos vies. Il est l’ingrédient indispensable à notre bonheur ! L’inviter par égards pour lui. Il n’est pas n’importe qui ! Il est le Christ, le Fils de Dieu, l’objet de notre salut.

Jésus est venu. Jésus vient quand on l’appelle : il n’est pas trop occupé, nous sommes important, précieux à ses yeux, il nous porte de l’intérêt. Il s’intéresse à notre quotidien, aux grandes et aux petites choses de notre vie. Sa présence n’est pas pesante au contraire… elle est rassurante, sécurisante, bénissante.

A Cana, Jésus apporte une solution à un problème de la vie courante… ce n’est pas majeur, mais c’est important. La bénédiction de Dieu, ce sont toutes les grâces que Dieu nous accorde (les biens, les choses, les miracles… les joies, les consolations… le secours…)

Matthieu 11 : 28 28 Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.

Dieu veut nous bénir : faire du bien dans nos vies… il faut compter sur lui, vivre dans la dépendance de sa personne … En réalisant que nous ne méritons rien, que nous n’avons rien à exiger de lui mais tout à attendre. La plus belle des bénédictions c’est le salut de nos âmes : le pardon des péchés, une vie nouvelle que Dieu nous donne en Jésus. Sachons vivre dans la bénédiction et nous attendre à lui dans tous les compartiments de notre vie. Veillons à ce que les bénédictions de Dieu reste des bénédictions :que ce qu’il fait de bien, ce qu’il nous donne de bon, ne nous éloignent pas de lui !

Mais ausi et surtout, Jésus par sa présence bénit : dans le sens où il marque son approbation pour ce qui se passe… Il approuve le mariage (plus loin avec la Samaritaine on voit qu’il n’approuve pas le concubinage) , il approuve les projets des mariés… C’est là la plus belle des bénédictions : avoir l’approbation de Dieu sur ce qu’on fait, sur ce qu’on est ! Recevoir le témoignage favorable de Dieu sur notre vie ! Plusieurs personnages bibliques l’ont reçu. Job :

Job 1 : 8 8 L’Eternel dit à Satan : As-tu remarqué mon serviteur Job ? Il n’y a personne comme lui sur la terre; c’est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal.

ou David :

Actes 13 : 22 22 puis, l’ayant rejeté, il leur suscita pour roi David, auquel il a rendu ce témoignage : J’ai trouvé David, fils d’Isaï, homme selon mon coeur, qui accomplira toutes mes volontés.

ou encore Lévi :

Malachie 2 : 5-6 5 Mon alliance avec lui était une alliance de vie et de paix, Ce que je lui accordai pour qu’il me craignît; Et il a eu pour moi de la crainte, Il a tremblé devant mon nom.6 La loi de la vérité était dans sa bouche, Et l’iniquité ne s’est point trouvée sur ses lèvres; Il a marché avec moi dans la paix et dans la droiture, Et il a détourné du mal beaucoup d’hommes.

Chers amis, à l’aube de cette nouvelle année, si j’ai une bénédiction à appeler sur vous, la plus grande et la plus précieuse c’est que vous puissiez recevoir l’approbation de Dieu sur qui vous êtes et sur les activités qui seront les vôtres !

Cherchez à plaire à Dieu et à lui être utile ! Cherchez l’approbation de Dieu…

Cette bénédiction vous la recevrez en gardant les regards fixés sur votre Dieu en gardant la communion le contact avec lui. Là où est Christ, là est la bénédiction. En marchant dans la foi, cette croyance que tout est possible mais surtout cette fidélité qui est un attachement indéfectible à sa personne et à sa volonté. En veillant sur vous même et en ôtant de vos vies tout ce qui pourrait être un obstacle à sa bénédiction… savoir demander pardon, se repentir ; savoir changer.

Nombres 6 : 22-27 22 L’Eternel parla à Moïse, et dit :23 Parle à Aaron et à ses fils, et dis : Vous bénirez ainsi les enfants d’Israël, vous leur direz :Lire la suite

Proverbes 10 : 22 22 C’est la bénédiction de l’Eternel qui enrichit, Et il ne la fait suivre d’aucun chagrin.

Didier Arnaud

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout